Planète Air diversifie sa gamme France Trampoline

france-trampoline-planete-air-ecommerce-site-marchand

France Trampoline, marque exploitée par la société Planète Air basée à Bordeaux et dirigée par Hervé des Horts, développe son offre avec le lancement d’un nouveau produit, le Sunbed Zanzibar. Il s’agit d’un lit en bois d’extérieur, de 240 par 150 centimètres, équipé d’un filet à mailles tressées tendu à 50 centimètres du sol en guise de matelas.

Planète Air a été créée en 2005 à Pessac par Hervé et Sophie des Horts pour la reprise de l’entreprise vendéenne France Trampoline, fondée en 1971. Depuis 2010 la société est installée au cœur de Bordeaux, dans le quartier des Chartrons.

« Nous sommes 20 personnes, installées sur environ 300 m2. Je suis ingénieur et, de 2005 à 2007, nous nous occupions de la fabrication des trampolines. Nous avions deux métalliers et deux couturières mais c’était trop lourd à gérer« , retrace Hervé des Horts.

La société conçoit donc des nouveaux modèles, fabriqués par des sous-traitants.
« La vente de trampolines est très saisonnière : ça marche au printemps et en été, puis à Noël. Quand nous fabriquions nous n’avions personne pour vendre. D’où la mise en sous-traitance de cette fonction. Nous avons désormais des sous-traitants en Gironde, à Bazas, mais aussi en Bretagne, en Europe et en Chine« , dévoile le dirigeant.

Planète Air vend aux particuliers et aux professionnels. Le « Liberty Park », centre de loisirs dédié aux trampolines, à Terville, dans la communauté d’agglomération de Thionville (Moselle), a été équipé par le bordelais.

« C’est un gros projet de l’ordre de 800.000 euros d’investissement. Il y a toute une activité de loisirs spécialisée, en plein air ou en salle, qui commence à s’appuyer sur les trampolines. Et puis il y a aussi une clientèle professionnelle qui se développe dans les hôtels, les campings, etc.« , décrit le dirigeant, qui n’oublie pas les particuliers friands de trampolines de jardin, segment de marché qui représente encore 70 % des ventes.

Les usages des filets de trampoline n’en finissent pas de surprendre. Ainsi, la pose de ces filets se fait classiquement entre les coques des catamarans mais pas seulement. En effet, les propriétaires de biens immobiliers utilisent les filets pour aménager leurs logements.

« Les catamarans et les filets d’intérieur représentent environ 10 % du chiffre d’affaires. C’est la grande mode dans les appartements en rénovation, on peut circuler sur les filets, on peut s’y allonger et ils ont aussi une fonction de sécurité quand il y a des espaces vides« , illustre l’entrepreneur.

Ainsi, le Sunbed Zanzibar répond à cette diversification des usages. Le marché du trampoline est actuellement à la hausse et Planète Air annonce une croissance moyenne de 7 à 10% de son chiffre d’affaires (3,7 millions d’euros lors du dernier exercice).

« Toutes les ventes de Planète Air passent par le site marchand de l’entreprise dont s’occupent une demi-douzaine de conseillers de vente. Ces derniers disposent d’une plateforme d’appel créée en interne. Planète Air ne pourrait pas fonctionner sans pièces de rechange et s’appuie sur un stock conséquent constitué de « 500 références en petites quantités », relève Hervé des Horts, qui se réjouit de la progression du trampoline dans le monde du fitness« .

via La Tribune