Packitoo, la plateforme de mise en relation de l’emballage

packitoo plateforme mise en relation emballage

Packitoo, startup installée à Pau, se positionne sur un secteur qui pèse 500 milliards d’euros dans le monde (dont 23 milliards en France) et se dit « la place de marché numérique de l’emballage sur mesure« .

Thomas Othax, le directeur général et cofondateur de Packitoo, s’est associé à Corinne Parra-Loustalet et Raphaël Audet pour lancer officiellement Packitoo en juillet 2017. Via une plateforme sur internet, l’entreprise met en relation des entreprises cherchant un packaging sur mesure pour leurs produits et des fabricants d’emballages cherchant des clients.

« On inverse la logique du catalogue en partant du produit et des besoins spécifiques de la marque. C’est sur cette demande sur-mesure que nos fabricants partenaires se positionnent« , fait valoir Thomas Othax.

Les industriels de l’emballage n’y voient que du positif dans la démarche : ils ont une belle occasion de remplir leurs carnets de commandes. L’enjeu pour Packitoo est de répondre à cette demande et à celle des commerçants qui sont à la recherche de l’emballage idéal. L’entreprise paloise doit alors faire coïncider l’offre et la demande : « Nous avons des experts en interne pour conseiller les entreprises en amont du dépôt de leur demande et affiner l’énonciation de leurs besoins« .
Les 150 fabricants référencés actuellement sur la plateforme de Packitoo (qui représentent 90 % d’européens et 10 % d’asiatiques) peuvent alors se positionner et envoyer leur devis. Chaque demande peut recevoir jusqu’à 5 devis maximum.

La startup revendique déjà 70 clients et 40 affaires conclues. « Les premiers mois d’activité nous confortent dans nos ambitions puisque, depuis le 1er janvier, le trafic sur notre plateforme croît de 100 %. D’autant, qu’il faut compter en général plusieurs mois entre le dépôt de son projet par une entreprise et la livraison du produit fini. Nous ne nous rémunérons qu’ensuite« , détaille Thomas Othax.

La société se rémunère de deux façons : d’abord via un abonnement souscrit par les industriels de l’emballage pour être référencés sur la plateforme. Ensuite Packitoo prend une comission de 10% sur chaque commande réalisée par son intermédiaire.

Dans le temps, Thomas Othax prévoit de changer d’échelle en introduisant du machine learning dans la plateforme pour conseiller les entreprises dans leurs projets et pouvoir traiter ainsi « en masse ».

via La Tribune