Loisirs Encheres lève 1,2 million et grandit

la-societe-loisirs-encheres-dirigee-par-thomas-boisserie-compte-25-salaries-aujourdhui

©Theillet Laurent

Loisirs Enchères, membre du Club Commerce Connecté, vient de lever 1,2 million d’euros. Le site, qui est passé dans Capital (M6) en début d’été, propose de payer ses loisirs au « prix juste ». En effet, c’est au consommateur de fixer la limite de son portefeuille et d’enchérir sur l’offre choisie.

Aujourd’hui, l’entreprise emploie 25 personnes dans ses bureaux bordelais, dont 3 salariés commerciaux à Paris.

Avec son système d’enchères la société permet aux consommateurs de reprendre le pouvoir sur les prix de leurs loisirs « mais sans remettre en cause le modèle économique des vendeurs » assure Thomas Boisserie, cofondateur, « aucune enchère ne s’adjuge en dessous du prix de réserve choisit par le vendeur » précise t-il.

Loisirs Enchères compte 500.000 membres et vise, d’ici 3 ans, à être dans le top 10 des vendeurs de séjours. Depuis le passage de la société sur M6, dans l’émission Capital, l’audience du site a été multipliée par 400. Rien que le soir de la diffusion du reportage, l’application a été téléchargée plus de 100.000 fois. Aussi, les sollicitations de potentiels vendeurs ont été multipliées par 20 depuis. « Les vendeurs ont l’occasion, en fonction des résultats des enchères, de voir si leur positionnement prix/produit est le bon, s’ils doivent s’ajuster. Ils sont confrontés au marché en direct, avec un retour immédiat » poursuit Thomas Boisserie.

« Depuis sa création Loisirs Enchères confirme la pertinence de son modèle économique. Son chiffre d’affaires a été multiplié par 5 entre 2015 et 2016, et par 2 entre 2016 et cette année. Son offre d’enchères progresse elle aussi. Le site et son application proposent chaque jour 700 offres et plus de 1.500 enchères« .
Pour accompagner sa progression, la startup bordelaise enchaîne les levées de fonds. 275000 d’abord, puis 525.000 euros en 2015 et 1,2 millions d’euros aujourd’hui.
Cette levée de fonds va permettre à Loisirs Enchères de recruter et donc de continuer à grandir. La société va presque doubler ses effectifs puisque, fin 2018, elle comptera 40 salariés au moins.

L’ambition est de franchir, dès 2020, le million de membres.

via Sud Ouest