Le fromager bordelais Jean D’Alos veut sauver sa peau

jean d'alos fromages bordeaux site ecommerce

Courant de l’année 2018, l’enseigne bordelaise Jean D’Alos, vendra ses fromages haut de gamme en ligne, sur un site e-commerce propre.

Un virage stratégique et un changement de modèle économique décidé par son dirigeant, l’homme d’affaires Clarence Grosdidier, alors que l’entreprise vient d’être placée en redressement judiciaire.
En plus de son magasin historique en centre-ville de Bordeaux et deux sites d’affinage à Pau et à Bordeaux qui dispose de 700 m² de caves d’affinage, Jean D’Alos souhaite ouvrir des « corners concept stores« . C’est à dire de petits points de vente dans le centre de Bordeaux.

L’entreprise qui travaille déjà à l’export, souhaite également recentrer ses efforts sur les marchés européens, plus accessibles et stables que les USA qui lui ont fait perdre beaucoup d’argent. « La commercialisation passera également par l’organisation d’événements éphémères autour du fromage et du vin« .

Jean D’Alos compte aujourd’hui 4 salariés mais Clarence Grosdidier souhaite mieux structurer l’entreprise et devrait recruter un directeur général, un directeur marketing et un responsable qualité.

via Sud Ouest