Displayce lève des fonds pour l’affichage digital

displayce levee fonds startup

Displayce, startup membre du Club Commerce Connecté de Digital Aquitaine, a été fondée en 2014 par Laure Malergue (associée à Marie Gaestel). Elle a lancé la première plateforme programmatique dédiée à l’affichage digital (DOOH ou Digital Out Of Home) qui permet le pilotage de campagnes publicitaires géolocalisées et contextuelles.

La startup est donc spécialisée dans l’affichage digital. Que ce soit dans la rue ou dans les centres commerciaux, le potentiel d’affichage est énorme et en pleine croissance grâce aux mobiliers digitaux.
A l’aide d’un inventaire disponible de 28.600 écrans en France, la possibilité d’impressions par jour est énorme puisqu’il s’agit de 21 millions d’occasions de contact avec les publicités.

Sa solution innovante a séduit trois fonds d’investissements : 3A Venture, Boss Corp et l’association de business angels Finaqui. Displayce est également soutenue par Bpifrance, Aquitaine Amorçage et le Conseil Général Nouvelle-Aquitaine ainsi que par Bordeaux Unitec et l’ADI (Agence de développement et d’innovation de Nouvelle-Aquitaine). Displayce a donc réussi à lever 850.000€.

Grâce à ce premier tour de table, la startup entend prendre de fortes positions sur le marché et va également fortifier son équipe (qui compte déjà 7 personnes) en recrutant 5 nouveaux collaborateurs d’ici le début de l’année 2017.

Et ce n’est pas fini ! Si l’équipe de Displayce est actuellement installée à l’Ecole Nationale Supérieure de Cognitique à Talence, elle va bientôt bénéficier de la première édition des services d’accélération du Village CA du Crédit Agricole Aquitaine.

« Grâce aux coordonnées GPS des panneaux digitaux et aux données, et notamment des données libres (open data), nous pouvons proposer des ciblages plus intelligents tout en facilitant l’achat via l’automatisation, précise Laure Malergue. Nous avons par exemple travaillé avec Accor qui voulait afficher un message contextualisé sur tous les écrans digitaux situés à moins de 5 km de ses 268 hôtels. Il est possible de cibler au panneau près dans une zone très précise. C’est de la haute couture, mais industrialisée. »

Une seconde levée de fonds est prévue au début de l’année 2018 pour se lancer dans les marchés internationaux.

via La Tribune