La croissance fulgurante de Zoomalia, le e-commerce pour les animaux

Numéro un français de la vente en ligne d’articles pour animaux, Zoomalia grandit tellement vite que les locaux à peine inaugurés dans les Landes sont déjà trop petits.

Si son fondateur, Pierre-Adrien Thollet, originaire de Nice, a choisi les Landes, c’est pour l’attractivité du prix de l’immobilier. En effet, pour une activité d’e-commerce comme Zoomalia, la logistique est un point fondamental qui nécessite de l’espace.

Zoomalia a pu profiter pleinement des Landes et a connu une belle croissance depuis son lancement. Aujourd’hui installée dans 5.500 mètres carrés, l’entreprise emploie 60 personnes dans son siège social récemment inauguré et pourtant déjà surchargé.
« Le temps d’instruire le dossier, boucler le financement, construire le bâtiment, trois mois seulement après avoir pris possession des murs, je me suis rendu compte qu’il était sous-dimensionné pour accompagner notre croissance« , reconnaît le PDG.

Un dossier pour augmenter la surface de 3.000 m² est déjà en cours de validation pour accompagner la croissance soutenue par deux levées de fonds, l’une de 800.000 € en 2013 et, plus récemment, de 2 millions d’euros en 2015.

En un an, entre 2016 et 2017, Zoomalia a vu son chiffre d’affaires passer de 16 à 21 millions d’euros et prévoit de tripler son activité d’ici trois ans. Pierre-Adrien Thollet dévoile le secret de sa réussite : une large gamme de 25.000 références et une politique de bas prix.

zoomalia e-commerce landes région croissance

via Sud Ouest