App’s Miles s’occupe de la gamification chez Citroën

apps-miles_citroen-joue-gamification-mobile-application-web

Mathieu Bellamy, le directeur de la stratégie de marque du constructeur automobile, l’assume : la nouvelle version de l’application mobile MyCitroën intègre la gamification. « C’est un peu notre Pokémon Go« , lance-t-il.

La comparaison entre les deux applications est pertinente car elles s’appuient toutes deux sur la même logique ludique. Difficile de rendre les rendez-vous chez le garagiste amusants et pourtant, à chaque consultation du service Citroën, les utilisateurs gagnent des points.

Disponible depuis 2 ans, MyCitroën est un compagnon de route pour le conducteur. L’application permet de rechercher un point de vente Citroën, demander des devis en ligne ou encore noter les vendeurs selon la qualité de leurs conseils.

Le but de l’intégration de la gamification dans l’application MyCitroën est de la rendre plus attractive. En effet, l’application est bien téléchargée par les conducteurs de Citroën qui ont des smartphones… mais peu utilisée.

« Les possesseurs de smartphone n’ouvrent régulièrement que douze à vingt applications. Les éditeurs qui développent une appli doivent se demander si elle est assez utile pour faire partie de cette short list« , rappelle Alexandre Jubien, consultant indépendant en stratégie mobile.
Pour que susciter l’intérêt de l’utilisateur, Citroën a donc misé sur le jeu. Ainsi, lorsqu’il consulte le mode d’emploi de sa voiture ou qu’il lit un conseil sur l’application, l’automobiliste gagne des points qui se transforment en bons d’achat valables sur les vêtements et accessoires de la marque.

C’est la startup bordelaise app’s miles qui est chargée de la gamification de l’application de Citroën.
« Comme tous les canaux de communication, il faut animer une application mobile« , remarque François Le Tanneur, le cofondateur. Sous marque blanche, app’s miles travaille aussi pour Orange, Société Générale, Allianz, Celio, Gifi, ou encore la BNP. La jeune pousse a été repérée par le groupe PSA via son Business Lab, sa cellule dédiée à la découverte d’innovations et officialisée en décembre 2016.

Les utilisateurs de l’application sont de plus en plus fidèles et se prennent au jeu « en moyenne, les utilisateurs réalisent maintenant cinquante actions par mois via l’application et certains en font plus de trente par semaine« . Cependant, François Le Tanneur reste lucide, Alexandre Jubien dit que « la gamification est parfois un piège car elle crée une rétention artificielle des utilisateurs, plus attirés par le jeu que par la valeur du service« . Mais selon app’s miles, la partie ne fait que commencer. Pour que les utilisateurs continuent de jouer, « d’ici quelque temps, les utilisateurs de l’application Citroën changeront de statut, comme dans un jeu vidéo, au fur et à mesure qu’ils gagneront des points« .

via Les Echos