manomano bordeaux croissance levée de fonds

ManoMano voit grand et lève des fonds records

ManoMano, site e-commerce dédié au monde du bricolage, est passé en 5 ans de 10 à 400 collaborateurs. Installée à Paris, la société a ouvert des bureaux dans des villes qui disposent de bons écosystèmes dans le numérique, Barcelone et depuis peu à Bordeaux avec 15 collaborateurs.

D’abord installée à Bordeaux dans les locaux du Groupe Actiplay, membre du CCC, ManoMano va déménager à la Halle Héméra et doubler le nombre de salariés bordelais.
« Nous avons ouvert Bordeaux et Barcelone parce que nos besoins de talents très pointus, développeurs, data scientists… sont énormes. Nous avons recruté 180 personnes en 12 mois et il est de plus en plus en plus difficile de recruter à Paris où la concurrence dans la tech est rude. À Bordeaux, il y a un écosystème solide, une vraie histoire du numérique, il est plus facile de recruter des talents, voire, de les faire quitter Paris pour venir ici« .

C’est grâce à une série de levées de fonds que ces recrutements ont pu se faire. En effet, ManoMano a levé 75 millions d’euros entre 2013 et 2017 et vient de lever un montant record de 110 millions d’euros ; car l’entreprise a de grandes ambitions :

« Nous sommes présents sur un marché mondial du bricolage, amateur ou professionnel, qui représente 400 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel, assure Philippe de Chanville, cofondateur de ManoMano. Aujourd’hui la course de vitesse qui est la nôtre a pour finalité de faire de ManoMano une marque mondiale. Nous avons, en Europe, les moyens de créer un acteur numérique mondial. Nous voulons être cet acteur-là !« , avance-t-il.

« Les 110 millions d’euros levés vont également permettre à la place de marché ManoMano de partir à la conquête de l’Europe. L’Italie, l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne et le Royaume Uni représenteraient déjà 25% du chiffre d’affaires du e-commerçant ainsi qu’une croissance à trois chiffres entre 2017 et 2018« .
En attendant, le site revendique déjà 20 millions de visites par mois et 2,5 millions de clients actifs.

via Sud Ouest (2 articles)