evollis location longue duree

Evollis croit en la location longue durée et accélère

Evollis, entreprise bordelaise spécialisée dans les offres de location d’objets, entend révolutionner nos modes de consommation. En effet, selon la société, « l’ère de la possession est révolue » et Evollis va désormais proposer sa solution aux univers de la mobilité, de la puériculture et de la musique notamment.

En pleine croissance, l’entreprise a récemment déménagé dans un immeuble face aux hangars, face à la Garonne, à Bordeaux. Ce changement était une nécessité puisqu’en 6 mois Evollis est passée de 36 à 53 salariés.
« Le cadre de travail devait donc évoluer, notamment pour fidéliser les profils numériques que l’on sait très chassés sur le marché bordelais. L’entreprise a par exemple mis à la disposition de ses salariés des trottinettes électriques et un coach sportif« .

Née en 2011, l’idée d’Evollis est venue de l’observation de l’évolution du comportement des consommateurs. La location est devenue une nécessité, notamment dans le secteur de l’automobile.
« 80% des immatriculations de voitures se font aujourd’hui par le biais d’une location, de longue durée, avec ou sans option d’achat. Devant cet effritement de la propriété, Evollis propose ses solutions de gestion d’offres de location à des acteurs de la distribution et des banques« .

L’entreprise bordelaise s’adresse également directement aux consommateurs avec la marque Uz’it. Des partenariats avec plusieurs enseignes ont été noués : Fnac, Crédit Agricole Consumer Finances, BNP Personal Finance et ses filiales dans plusieurs pays, ou encore Samsung. Avec ce dernier, Evollis a construit une offre de location de smartphones déployée en France et à l’international.

« Evollis a initialement bâti sa proposition principalement sur les produits techniques high tech. Elle compte désormais étendre son offre en insistant notamment sur le sujet de la mobilité individuelle électrique : vélos et trottinettes en premier lieu, mais aussi scooters et voiturettes« .

Aussi, le marché de la puériculture est observé. Jérôme Beillevaire, directeur commercial et marketing d’Evollis, repère « une vraie appétence des distributeurs pour le sujet de la location longue durée« .

Depuis août, Evollis propose également de louer des instruments de musique. Des partenariats ont été noués avec la plateforme Woodbrass et la marque d’instruments Yamaha.

« Face à l’obsolescence et à l’investissement de départ, aujourd’hui c’est le service qui prime, affirme Xavier Pinse, CEO et fondateur d’Evollis. Dans le marché de la puériculture comme dans la musique, nous sommes sur des produits techniques qui ne perdent pas de valeur dans le temps« . Evollis met en avant « trois leviers » présents dans l’esprit du consommateur : « la maîtrise budgétaire, le confort d’usage et une surcouche de consommation responsable« . Ces leviers sont susceptibles de l’amener vers la location longue durée éventuellement doublée par une option d’achat en fin de contrat. « Les marchés ne sont pas consolidés et restent à consolider. Nous avons vocation à structurer certains pans« , ambitionne Xavier Pinse.

Un défi de taille attend Evollis : celui de la logistique. En effet, « il nécessite d’être capable de récupérer les produits, les remettre à niveau via des ateliers industriels par exemple dans le cas des vélos électriques, puis les mettre à nouveau sur le marché« .

Une vingtaine de nouvelles embauches auront lieu cette année pour renforcer encore l’équipe. Les profils recherchés sont orientés business, marketing digital et fonctions commerciales grands comptes et animation terrain mais aussi UX et UI designer.

via La Tribune