Cdiscount va utiliser des fermes françaises comme points de retrait

Après avoir testé la livraison en l’absence du client via une serrure connecté, Cdiscount s’attaque aux zones rurales. Grâce à un partenariat avec la startup Agrikolis, le géant du e-commerce français membre du CCC va se servir d’exploitations agricoles comme point de retrait de colis (d’abord volumineux, plus de 30 Kg) pour les clients du site.

Selon Pierre-Yves Escarpit, Directeur Général Adjoint en charge des achats, supply et innovation, « il s’agit d’un développement naturel de l’approche de Cdiscount : s’appuyer sur la communauté des clients pour améliorer les services« .

Depuis novembre 2018, Agrikolis est l’une des startups incubées au sein de The Warehouse, l’accélérateur supply chain de Cdiscount.

La solution « permet à un client qui a passé une commande en ligne de sélectionner une livraison en relais Agrikolis, de choisir son créneau de retrait puis de retirer ses produits dans un relais à moins de 10 km de son domicile« .

Le service est déjà proposé via 6 exploitations agricoles des Hauts-de-France, siège d’Agrikolis. 30 points de retrait sont visés pour 2019.

« Pour Cdiscount, qui a déjà quelque 20 000 points de retraits, ce dispositif complémentaire en zones rurales et périurbaines lui permettra de capter une clientèle moins bien desservie par les pure-players pour les produits encombrants et synonymes de casse-tête logistique« .

via Usine Digitale