Bricodeal devient Qérys et investit pour regrouper ses services numériques en Gironde

evolution-qerys

Au Haillan, le groupe Bricodeal a changé d’identité et est devenu Qérys. Pour accélérer son développement, l’entreprise compte sur l’e-commerce et la data. C’est pourquoi le groupe va investir 2,5 millions d’euros pour créer une « échoppe numérique » et embaucher 25 personnes.

Le groupe, né en 1828, compte 830 salariés et a enregistré 215 millions de chiffre d’affaires en 2018. Spécialiste de la vente de produits de construction, bricolage et décoration pour professionnels du bâtiment, commerces spécialisés voire grand public, Qérys a pensé sa transformation il y a 5 ans.

Deux startups e-commerce avaient alors été créées afin de renforcer l’image du groupe ex-Bricodeal sur le web, MonMagasinGeneral.com et Cazabox.com. Aujourd’hui d’autres sites et solutions complètent l’offre du groupe au niveau des services de l’aménagement de l’habitat.

Afin de s’adapter aux nouveaux modes de consommation, Qérys va créer une « échoppe numérique » à Villenave-d’Ornon. 25 personnes seront recrutées pour ce projet.

« Ce qui fait vraiment notre force, c’est notre indépendance, c’est ce qui nous permet d’investir dans l’entreprise. La logistique, les murs nous appartiennent, nous avons donc une grande liberté pour accompagner la transformation« , explique Jérôme Teisseire, à la tête du groupe dont il détient, avec son père, 100 % du capital.

Selon Marc Hippomene, directeur général de Qérys, « il s’agit de mettre en place une nouvelle organisation capable de répondre à l’évolution des marchés et des modes de consommation. La taille de notre groupe nous permet de mutualiser des ressources qui, à l’échelle d’une société, seraient moins justifiées. Là, on mutualise et tout le monde en profite. Dans la logistique moderne, il faut des talents, que nous allons recruter et tenter de fidéliser, alors même qu’ils sont de plus en plus volages« , ajoute-t-il.

via L’Usine Nouvelle