Le groupe Mondelēz investit pour produire plus de biscuits à Cestas

Mondelēz investit mikado production recrutement

Le groupe Mondelēz a investit 7 millions d’euros à Cestas pour produire plus de biscuits Mikado. Ainsi, deux nouvelles lignes de fabrication et de conditionnement sont annoncées. Elles permettront, d’ici 2020, d’augmenter de 40% les capacités de production et de renforcer l’export de ces biscuits, produits seulement à Cestas pour l’ensemble du marché européen.

Thomas Helloco, Directeur de l’usine historique LU de Cestas près de Bordeaux, assure que le niveau d’automatisation et de précision de ses lignes de production sont à la pointe des industries agroalimentaires les plus modernes.
En 2018, sont sorties de son usine, 44.500 tonnes de biscuits chocolatés, Granola, Pepito, Petit Ecolier mais aussi des barres chocolatées Milka ou Granola ainsi que Mikado.

Avec son partenaire japonais Glico, Mondelēz a décidé d’encenser la production des Mikados. Pour cela, 20 à 30 embauches sont déjà prévues au cours des 2 prochaines années.

L’usine de 3,5 hectares à Cestas a ouvert ses portes il y a 45 ans et compte 500 salariés. Les productions de biscuits Mikado, Petit Ecolier et Granola ont augmenté ces dernières années ; ce qui satisfait les agriculteurs fournisseurs de blé au groupe Mondelēz. « Il s’agit d’agriculteurs qui s’engagent à réduire la consommation d’eau, à préserver les sols, la biodiversité et à réduire les émissions de carbone contre le versement d’une prime à la tonne de blé. A Cestas, nous travaillons avec des coopératives locales du pays niortais à Toulouse. La matière première est transformée aux Grands moulins de Paris, dans le centre de Bordeaux« .

via La Tribune