La Maison Torres obtient l’aide de la Région pour se moderniser au niveau numérique

maison torres developpement numerique

La Maison Torres, anciennement Torres et fils, a été rachetée en février 2015 par Denis Bertolino qui a été rejoint plus récemment à la Direction par Jordi Raynal.

Ce fabricant de recettes originales de pâtés, terrines et plats cuisinés de Corrèze mène de front de nombreux chantiers de modernisation. « Tout d’abord, Torres et fils devient Maison Torres. Le changement de marque s’imposait. Ensuite, la forme des bocaux et les étiquettes seront modifiées. Nous nous appuyons sur l’héritage historique en gardant le côté coloré des boîtes. Nous ajouterons des photos anciennes en noir et blanc », détaille Jordi Raynal.

Cependant, hors de question de changer les recettes qui font avaient fait la réputation de l’entreprise dès sa création en 1956 par le boucher-charcutier du village.

Une gamme bio sera tout de même proposée dans les 4 mois à venir aux 900 clients de la société, qu’ils soient restaurateurs industriels, épiceries fines ou supermarchés.

Pour y arriver, la Maison Torres a décroché une première subvention de 66.000 € auprès de la Région Nouvelle-Aquitaine en début d’année. Ces fonds ont servi à la formation du personnel et à la modernisation de l’outil de production via le remplacement de machines.

Une seconde aide permet à la société d’accélérer son développement numérique. En plus d’avoir changé le matériel informatique vétuste, un nouveau site internet est en cours de développement.

Les deux aides représentent presque 150.000 €, soit 10% du chiffre d’affaires de la Maison Torres. L’entreprise a pu recruter et est passée de 10 à 15 salariés avec une croissance de 30% de l’activité.

via Sud Ouest