A quoi ressemblera le commerce de demain? [masterclass CCC-Banque Casino-Fidme by Snapp’]

la-tribune-biznext-masterclass-commerce-connecte-william-koeberle

Le 8 décembre prochain, c’est William G. Koeberlé, président du Conseil pour le commerce de France et ancien CEO de Marionnaud, qui animera la masterclass commerce connecté de Biznext La Tribune, une masterclass Club Commerce Connecté en partenariat la Banque Casino et Fidme by Snapp’, avec la participation d’Agnès Passault, Aliénor-Aquitem.

En avant-première, William Koeberlé livre à La Tribune les grands axes de la masterclass:

La Tribune: Quels sont selon vous les grandes tendances du commerce ?

« La première est bien sûr le commerce connecté, autrement dit la digitalisation de l’acte d’achat et des points de vente. La numérisation de la donnée me semble également incontournable. On peut citer la robotisation, qui change beaucoup de choses dans la manutention et dans la logistique. Mais tout ceci ne doit pas masquer les réalités du commerce en France, avec des chiffres d’affaires qui tombent malgré une situation encore sous contrôle dans les grandes villes. Dans certaines petites villes, le taux de vacance peut atteindre 10 % et si on ne fait rien, on va aller à la catastrophe dans les villes de 50.000 à 100.000 habitants. Dans le même temps on voit les taxes sur le foncier augmenter, tout comme les contraintes administratives. »

La Tribune: Revenons au commerce connecté. Comment l’acte d’achat a-t-il évolué ?

« Prenons l’exemple de la parfumerie. Il y a cinq ans, 5 % des clients étaient internautes, 95 % achetaient directement dans un point de vente physique. Aujourd’hui, 70 % ont consulté internet avant l’acte d’achat. Ils sont à la recherche d’informations diverses : la géolocalisation, les horaires d’ouverture du magasin, les promotions annoncées, et bien sûr la description des produits. Il est intéressant de noter que sur les 70 % précités, 15 % achètent sur le net, 5 % optent pour du click & collect et 50 % finissent par venir en magasin. Pourquoi ? Parce qu’ils veulent toucher, sentir, parce qu’ils veulent de la relation directe avec le personnel. C’est pourquoi je pense fermement qu’il ne faut pas opposer les canaux : je crois à l’omnicanalité. »

Retrouvez le reste de l’interview et la présentation de la masterclass sur le site de La Tribune:
http://objectifaquitaine.latribune.fr/business/2016-11-22/a-quoi-ressemblera-le-commerce-de-demain.html 

Infos pratiques :

8 décembre 2016, à partir de 17h30
Centre de congrès de la Cité Mondiale, parvis des Chartrons
Entrée gratuite, inscription obligatoire

Retrouvez le programme de la soirée Biznext sur le site de La Tribune.
Inscrivez-vous pour participer à Biznext et choisissez la masterclass « Changer le commerce » pour connaître les tendances et participer à la construction du commerce du futur.

 

Wiliam Koeberlé, Agnès Passault - le CCC partenaire de Biznext La Tribune le 8 décembre à Bordeaux, Cité mondiale