ArtPhotoLimited s’attaque aux œuvres d’art photographiques

Image site artphotolimited oeuvres art photographie

Fondée le 10 mai dernier, la startup bordelaise ArtPhotoLimited se positionne sur la vente d’œuvres d’art photographiques. Elle n’est ni une galerie d’arts en ligne, ni une banque d’images. Non, les deux associés, Louis Albert et Julien Bernard ne souhaitent commercialiser que des photos signées par leur auteur et numérotées (jusqu’à 30, nombre de tirages maximum pour qu’une photographie soit considérée comme œuvre d’art) et imprimées par un laboratoire spécialisé, Picto à Paris, avec une technique choisie par le vendeur lui-même.

Un marché inexploité s’ouvre à ArtPhotoLimited

Les cofondateurs évaluent le marché à 400 millions d’euros en Europe. C’était d’ailleurs un marché inexploité jusqu’alors. En comparaison, aux Etats-Unis, les levées de fonds se multiplient et le marché est en pleine expansion.

Le site internet est pour l’instant une plateforme permettant aux photographes d’art de s’y inscrire et d’y télécharger leurs photos en attendant leur mise en vente. Le filon a pris. En une semaine, 150 photographes s’étaient inscrits sur le site. Depuis, 10 à 15 par jour. Le format de vente leur plaît : contrairement aux galeries d’art qui prennent une commission de 50%, ArtPhotoLimited n’en prend que 30% (TTC).

Les tarifs varient de 100 à 1.000 € selon la photographie, le type de tirage et d’impression, etc.
Les clients potentiels peuvent également s’inscrire pour être informés de l’ouverture de la plateforme aux ventes, sans doute courant août.

via La Tribune